Game Of Regeneration 6


Si les créatures capables de régénérer des parties de leur organisme peuplent contes et légendes, des organismes capables de ces prouesses régénératives existent bel et bien ! Ces espèces vivent dans le royaume de Régénéros dont l’histoire est faite de grandes batailles et de longs règnes parmi les familles de renom. Mais depuis peu, une nouvelle venue dans cette course risque bien de faire basculer le destin de nos anciennes familles. Dans la bataille pour le trône de la régénération, quel organisme l’emportera ?

Si l’Hydre de Lerne a longtemps inspiré la mythologie, de nombreux monstres ou héros fascinent encore aujourd’hui par leurs étonnantes capacités régénératives. Et si ces fables étaient réalité ? Si certains fans de Game of Thrones déplorent la torture et la mutilation de leurs personnages préférés, les habitants du royaume de Régénéros sont bien loin de tous ces tracas ! Faire repousser un bras ou bien une tête ne pose aucun soucis à nos familles dont la régénération est un secret bien gardé de génération en génération. Si ce mystère arrivait aux oreilles de Jaime Lannister ou encore à Theon Greyjoy, l’histoire aurait pu être tout autre..

Dans le Royaume de Régénéros, pays de résidence de nos organismes doués de régénération, il est difficile d’établir une hiérarchie, mais cela n’empêche pas les différentes familles de se livrer des batailles acharnées afin de conquérir le trône de meilleur organisme d’étude de la régénération. La lutte est serrée entre les familles historiques et la famille arriviste Nematostella. Adoubée par la famille souveraine Planaria, elle s’est attirée l’inimitié de la famille Danio, alliée de la famille royale. Mais cela n’arrête pas les ambitions de la famille Nematostella qui cherche des alliés parmi les familles de la cour:


Histoire : Famille de grande et ancienne noblesse, amie de longue date de la famille Planaria, régissant l’une des provinces du Royaume, elle a bénéficié de l’appui de deux grands mestres: Abraham Trembley et Carl von Linné, pour son introduction à la cour. Hydra est une famille redoutable dont la renommée de ses membres n’est plus à faire. Elle a su gagner au fil des siècles un certain respect. Son plus grand fait d’armes a été de pacifier la province sur laquelle elle règne actuellement en privilégiant les négociations diplomatiques mais sans hésiter à guerroyer avec brio quand cela était nécessaire. Leurs tentacules les rendent déjà redoutables, mais avec leur capacité à donner des clones d’eux-mêmes quand un coup les tranche en deux, peu d’êtres osent s’opposer à un membre de cette famille.  


Histoire: Noble famille mise à l’honneur par l’archimestre Pallas en 1766, les Planaria, à l’instar de leurs rivaux, les Hydra, peuvent régénérer une grande partie de leur corps. Leur légende est venue du fait qu’un des fondateurs de cette famille a été découpé en 276 morceaux, qui ont donné 276 clones. Cela leur a permis de grandir en influence puisqu’après cet évènement, peu de personnes se sont risquées à les contrarier ou à les attaquer, leur permettant de se hisser jusqu’au trône. Cette famille agit donc dans une relative immunité. De nombreux complots ont ciblé différents membres de cette famille, aucun n’a abouti … les Planaria n’ont aucun scrupule à attaquer en force ceux qui leur veulent du mal !


Histoire : Cette famille a su s’imposer parmi les grandes maisons de Régénéros en 1798. Nombreux à une époque, ils ont été les cibles d’une famille rivale, qui appréciait de les dévorer faisant chuter de façon drastique leur population. Les lois ayant évolué, plus personne n’a le droit de les manger, mais une haine viscérale s’est maintenue entre les deux rivaux. Du moins jusqu’à ce que les Axolotl mènent une attaque en force pour exterminer la famille rivale, les faisant entièrement disparaître ! Malgré leur sous-nombre, les Axolotl ont réussi à l’emporter grâce à leurs capacités régénératives leur permettant de faire repousser leurs membres, les rendant très difficiles à tuer.


Histoire : La famille Danio s’est imposée à la cour en 1822, du fait de ses capacités étonnantes de régénération et de la sagesse de ses membres. Elle est aujourd’hui l’une des familles les plus influentes de Régénéros, ses membres étant souvent dans des eaux proches du trône, réputés pour leurs conseils avisés. Ils sont, de plus, de très bons combattants. Et, outre un rapport privilégié avec les environnements marins, ils possèdent des capacités régénératives qui peuvent les sortir de mauvais pas. Il leur est facile de régénérer cœur et nageoires : un coup dans le cœur ne les achève pas, ce qui a souvent conduit leurs ennemis à les croire morts et à se retrouver tués quelques instants plus tard.


Histoire : La famille Linckia est l’une des anciennes familles, qui s’est illustrée aux alentours de 1830. Les Linckia savent se faire discrets mais sont de bons combattants. Leur force vient de la capacité qu’ont chacun de leurs 5 bras à redonner un organisme entier. En conséquence, les démembrer n’est pas une stratégie très payante. De plus, les membres de cette famille sont favorisés de part les ventouses qui tapissent leurs tentacules (podia) qui leur permettent d’étouffer leurs adversaires.  








Depuis quelques années, une nouvelle famille grandit en influence  à Régénéros, il s’agit de la famille Nematostella. Les représentants de cette famille, à l’instar des membres de la famille Hydra, peuvent faire repousser leurs tentacules si ces derniers viennent à être tranchés. Mais une autre de leurs capacités est d’adapter le nombre de leurs tentacules en fonction de la quantité de nourriture qu’ils ingèrent. En conséquence, avant de mener une bataille, un banquet gargantuesque, composé majoritairement de crustacés et de mollusques, est de rigueur. Cela leur permet de décupler leur efficacité lorsqu’ils doivent affronter de nombreux adversaires. Ils parviennent ainsi à se doter de 16 tentacules. Le processus n’est pas immédiat mais reste néanmoins efficace : quand les membres de la famille Nematostella mangent, des protubérances (buds) apparaissent à proximité de leur pore oral, protubérances qui donneront des tentacules supplémentaires.


Image Mélodie Douté – Laboratoire du Dr. Ikmi – EMBL Heidelberg
Les “Buds” donneront des tentacules (flèches blanches en B et C

Cette famille a notamment une grande stratégie de guerre : les membres peuvent se multiplier quand une partie de leur corps est tranchée pour donner naissance à de nouveaux représentants (reproduction asexuée). Mais l’expansion de ses armées ne s’arrête pas ainsi, les membres peuvent également s’accoupler entre eux (reproduction sexuée) afin d’étendre encore plus ses rangs. Il faudra cependant plusieurs mois aux nouveaux nés pour devenir de véritables guerriers avec un pied bien développé (physa), un pore oral et des mésentères qui permettent la digestion de la nourriture et le développement des organes reproducteurs (gamètes).

Ces différentes caractéristiques permettent aux membres de la famille Nematostella de se défendre et d’attaquer facilement ses ennemis. Mais à l’instar des autres familles de Régénéros, sa grande force vient surtout de ses capacités régénératives qui lui permettent de faire repousser ses tentacules et de redonner un organisme entier quand son corps est coupé en deux.

À Régénéros, la régénération est une religion à laquelle tout le monde adhère, mais qui se sépare en deux branches: la Morphallaxie et l’Epimorphose. Les différentes familles habitant Régénéros ont adhéré à l’une ou l’autre de ces confessions, voire les deux…

Epimorphose : Culte des fidèles possédant des cellules souches, capables de proliférer et de redonner de grandes parties du corps. Ces cellules souches conservent des propriétés proches de celles des embryons et peuvent en conséquence permettre de régénérer des organes ou différentes parties du corps. Les familles Nematostella et Axolotl y adhèrent

Morphallaxie: Culte permettant à ses fidèles de réorganiser leurs tissus, les constituants des organes et des différentes parties du corps, afin de réparer ou de remplacer les parties lésées de l’organisme. Les Hydra adhèrent à ce culte.

Kiyokazu Agata et al., 2007 Development, Growth & Differenciation

Les batailles ne sont pas rares à Régénéros, et au vu du peu d’alliés de la famille Nematostella, bon nombre de ses membres se sont retrouvés privés de leurs tentacules lors d’un combat acharné. Cela ne cause pas tant de désagréments aux Nematostella, puisque 96 heures post amputation (soit 4 jours hpa), 4 tentacules se reforment à la lisière de son pore oral. Dans un premier temps, les protubérances (bourgeons) se forment autour du pore, les heures passant, les bourgeons se transforment en tentacules.

Et de quatre tentacules !
 Passamaneck and Martindale BMC Developmental Biology 2012

Et en seulement 48 heures après une blessure, on peut voir une augmentation des cellules en prolifération (points verts).

Néanmoins, les capacités de régénération des Nematostella ne se limitent pas à un type de blessure particulier, que ce soit des coupures, des amputations ou un empoisonnement lors de noces pourpres, 4 jours suffisent à un membre de la famille Nematostella pour récupérer ses tentacules. Ci dessous, des photos trouvées dans des archives de recherche d’Archimestres qui ont essayé d’étudier cette fabuleuse capacité. Ils ont indiqué en bleu les cellules du pore oral juste après une amputation. 18 heures après l’accident, des points verts ont été représentés pour montrer les cellules en prolifération (cellules souches). Ils ont alors remarqué, que plus les heures après l’amputation passaient, plus ces points verts se rassemblent au niveau de la blessure, puis au centre du corps. Le déplacement de ces cellules en prolifération serait la clé de la repousse des tentacules qui émergent progressivement.

Une armée de cellules
Passamaneck and Martindale BMC Developmental Biology 2012

Les cultes Morphallaxiques et Epimorphiques restent assez sectaires et ne divulguent pas facilement leurs secrets. Ceci n’empêche pas d’autres cultes de chercher à connaître leurs mystères afin de les communiquer à leurs propres fidèles. C’est notamment le cas du lieu de culte Plasticité du corps animal, dirigé par l’archimestre Aissam Ikmi dépendant de l’état EMBL (European Molecular Biology).

Mieux  comprendre la régénération pourrait peut-être mener à de nouvelles thérapies, dans le but de soigner certaines pathologies pour lesquelles il n’existe pas encore de traitements  efficaces. Dans cette course au trône de la régénération, l’Homme fera-t-il un jour partie des heureux prétendants ?

Si vous pensez que “you know nothing”, voici de quoi compléter vos connaissances :

Site Web  du laboratoire du Professeur Ikmi : https://www.embl.de/research/units/dev_biology/ikmi/

Blogs :

Sites web pour le design des blasons et la police GOT : http://www.jointherealm.com/sigil.html
https://fontmeme.com/polices/police-game-of-thrones/

Vidéos :

Articles scientifiques :

Références internet :


Répondre à Valar Morghulis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Game Of Regeneration